Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Ouyahia n’écarte pas sa candidature à la présidence de la république(source Algerie plus)

Publié par The Algerian Speaker sur 31 Mars 2011, 19:41pm

Catégories : #BOULITIK

A la bonne heure !... Décidement le pouvoir grise ! Le peuple ne veut pas de toi pauvre débile. Les chiens aboient mais la caravane passe, c'est ça ? Et bien elle ne passera pas.

 LLe Premier ministre, secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), M. Ahmed Ouyahia, n’a pas écarté mercredi l’éventualité de sa candidature à la magistrature suprême du pays. Au cours d’une intervention télévisée et à la question de savoir s’il avait l’intention de se porter candidat à la présidentielle, M. Ouyahia s’est contenté de rappeler un commentaire de l’ancien président français Valery Giscard d’Estaing qui, interrogé sur le même sujet, avait répondu que son accession à la présidence en 1974 était « la rencontre d’un homme avec son destin ».  »Venant d’un chrétien, pareille réplique prendrait plus de sens lorsqu’elle est le fait d’un musulman », a-t-il dit pour appuyer son allusion.

Dans la société arabo-musulmane, un musulman est nécessairement attaché à la notion de « Mektoub » (destin). M. Ouyahia, 58 ans, avait occupé le poste de chef de gouvernement de 1995 à 1998, puis de mai 2003 à mai 2006, avant d’être nommé Premier ministre en novembre 2008, avec la création de ce poste consécutivement à une révision de l’article 176 de la Constitution.

La prochaine élection présidentielle est prévue en 2014. Lors des présidentielles de 1999, de 2004 et de 2009, le RND, fondé en 1997, avait soutenu le candidat Abdelaziz Bouteflika, actuel président de la République pour un troisième quinquennat consécutif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents